• Facebook
  • YouTube
 

Le Chemin de la Bienveillance est une philosophie spirituelle dérivée d'Un cours en miracles, basée sur huit principes  ou "piliers". 

 

Ces principes forment la base d'une pratique de méditation et de réflexion qui guide l'esprit vers une nouvelle perception des difficultés de ce monde et vers une nouvelle vision de notre vie.  Ces principes ou "piliers" sont le support sur lequel est fondée notre Maison intérieure, cette Conscience pure en chacun qui abrite la paix et la bonté intemporelles. 

Cette philosophie et les pratiques qui l’accompagnent sont la clé pour retrouver plus de calme, de patience et de bienveillance face aux situations difficiles et aux douleurs de la vie. Une application plus approfondie peut mener à une conscience claire de l’Unité et de la Paix sous-jacentes à notre monde de division et de conflit.

Les "huit piliers" de notre Maison intemporelle

Notre Maison intérieure, ce berceau intemporel de paix et de bonté lové dans la conscience de chacun, est soutenue par huit piliers, huit principes qui guident notre pratique tout au long de notre parcours.

Ces principes sont : Unité, Paix, Amour, Innocence, Complétude, Universalité, Bienveillance et Identité :

 

1. Unité

La réalité derrière les apparences de différences et de division, de guerre et de compétition, est une parfaite Unité spirituelle. Cette unité est notre seule et véritable Identité, au-delà de nos identités individuelles. Ce principe garantit que nous partageons la même Vie avec chaque autre personne, mettant fin à notre sentiment de solitude. Et dans cette Unité, nous reconnaîtrons que les différences qui nous semblaient importantes ne nous opposent pas les uns contre les autres. 

 

2. Paix

Une qualité intrinsèque de l’Unité, la Paix parfaite, existe autour de nous et en nous, une présence intemporelle, constante et immuable. Ce principe garantit que, malgré les difficultés et les douleurs rencontrées dans ce monde, une expérience de paix profonde est toujours possible.

 

3. Amour

L'Unité intemporelle est caractérisée par un amour sans condition, qui n'exclut jamais personne. Il n'y a pas de plus grande douleur que de se croire séparé et éloigné de cet état de tendresse et de joie. La souffrance inconsciente provoquée par cette expérience de séparation est à l’origine de chaque conflit, attaque et blessure dans ce monde. Accepter à nouveau la présence de cet Amour dans notre esprit est l’aboutissement d'une vie, et la réponse à tout problème et à tout danger.

  

4. Innocence

L’innocence est notre véritable condition dans l’Esprit intemporel. Nous nous languissons de cette perfection, croyant l’avoir perdue au moment de la séparation d’avec l’Amour.  Malgré les injustices et la cruauté dont nous sommes capables, cet esprit pur et impeccable demeure présent en chacun de nous. Pardonner et reconnaître le bon en autrui au-delà de ses erreurs nous permet de faire disparaître l’illusion de la séparation. Se pardonner et reconnaître le bon en soi, au-delà de nos erreurs, nous amène à ressentir à nouveau la parfaite innocence de notre Maison intemporelle.

 

5. Complétude

Une condition de Complétude est présente à chaque instant. Ce moment présent contient la totalité de l’Amour dont nous avons besoin pour être totalement heureux. Nous éprouverons un sentiment de profonde satisfaction en voyant cette perfection dans notre propre esprit, au lieu de nous fatiguer en vain à la chercher dans ce monde qui ne peut nous la donner.

 

6. Universalité

Grâce à l'Universalité de ces principes, chacun trouvera la paix quand il sera prêt. Malgré leurs tentatives parfois désastreuses pour trouver le bonheur dans ce monde, et malgré leurs comportements souvent égoïstes et irréfléchis, tous cherchent simplement à retrouver la paix. Et chacun la trouvera un jour, puisque l'Amour appelle chaque personne à revenir dans sa véritable Maison.     

 

7. Bienveillance

Notre Maison est remplie d'une Bienveillance infinie. Nous étant coupés de notre propre Être uni, nous éprouvons de profonds sentiments de solitude, d'abandon et d'exil. Mais très proche de nous, juste à la lisière de notre conscience, il existe une présence d'une douceur et d'une tendresse infinies. Peu importe le nom que nous utilisons pour l'appeler, cette Présence nous rappelle que nous ne sommes jamais seuls.

 

8. Identité

Notre véritable Identité se trouve au sein de cette Maison, cet état de parfaite Unité intemporelle. Tous les jours nous nous levons et commençons notre journée en croyant être le petit soi de notre vie personnelle. Or, nous avons une autre Identité qui fait partie intégrante de l’Esprit-Un. Prendre du recul par rapport au petit soi et nous rapprocher de notre grand Soi demeurant dans l’Unité, voilà qui  ouvre un nouvel espace dans notre conscience. Là nous expérimenterons la bienveillance, la grâce et la paix, et comprendrons qu’elles sont notre véritable Réalité.

Prochaines étapes...

Si cela vous donne envie d'explorer davantage ce chemin de vie, vous pouvez visiter le site de notre association uncoursenmiraclesenfrance.com où vous trouverez des conférences audio (mp3), des vidéos et des articles sur cette philosophie.

 

Vous pouvez aussi lire mon livre "La Porte secrète", un roman initiatique consacré à ce chemin. Vous pouvez consulter le calendrier pour assister à une conférence ou un stage. Pour ceux qui souhaitent approfondir leur étude et leur pratique, je propose des séances d'accompagnement et des retraites personnelles

Le Chemin de la Bienveillance et le livre Un cours en miracles

Le chemin de la Bienveillance est un enseignement basé sur les principes d'Un cours en miracles, livre de philosophie et de psychologie spirituelle, et sur le travail de Kenneth Wapnick (docteur en psychologie). Mais ce chemin n’utilise pas les symboles spécifiques de ce texte, ayant choisi d’en présenter les principes dans un langage plus universel.

Pour lire plus sur Un cours en miracles, visiter notre site: uncoursenmiraclesenfrance.com.

Lire, par exemple, cet article d'introduction ou regarder cette présentation donnée lors des "Journées du Pardon" en 2015.